Our Terms of Use and Privacy Policy have changed. We think you'll like them better this way.

BENJA RUTABANA : NYUMA Y'IGIHE KIREKIRE ASOHOYE ALBUM YITWA AMNESIA

  • Broadcast in Politics Progressive
  • 0 comments
RadioItahuka

RadioItahuka

×  

Follow This Show

If you liked this show, you should follow RadioItahuka.

Call in to speak with the host

(347) 945-6449

h:284593
s:5930083
archived

HOST: Serge Ndayizeye

GUEST: Benja Rutabana

Cet album est particulier dans la production de No Direction Home, non par le style de musique : du reggae africain, mais par la trajectoire homérique de l’auteur-compositeur interprète : Benja Rutabana.

Benjamin « Benja » Rutabana est le neuvième enfant d’un pasteur adventiste du Rwanda. Né en 1970, il a été témoin de la montée de l’idéologie raciste promue par les dirigeants hutus du pays. En août 1973, sa famille échappe aux massacres précédant le coup d’État qui porte Juvenal Habyarimana au pouvoir. Plusieurs de ses frères et sœurs doivent alors s’exiler. Il assistera à l’empoisonnement progressif du pays par l’idéologie raciste du Hutu Power.
Le 1er octobre 1990, alors que le FPR – les Tutsis exilés en Ouganda depuis 1959 –, lance une offensive à la frontière nord du pays, le régime rwandais procède à des arrestations massives parmi les Tutsis de l’intérieur. Benjamin est arrêté, comme presque toute sa famille. Les conditions de sa détention sont un véritable enfer et nombre de ses codétenus n’y survivront pas. Il ne sera libéré que six mois plus tard, à l’occasion d’un accord international contraignant le régime Habyarimana à relâcher tous les prisonniers tutsis.

Comments

 comments